Acceuil » Nos ressources » Traite Négrière & Esclavage » Retour à Méko 

Retour à Méko

Le développement de la traite négrière à Ouidah a conduit à l’installation dans cette ville de diverses familles, maitres ou esclaves impliquées dans ce phénomène. Il émerge de cet héritage de grandes histoires mettant en scène des initiatives de recherche par les descendants d’esclaves de leurs localités et communautés d’origine. Le cas des Alloko de Ouidah est emblématique en la matière. Un membre de cette famille d’esclaves établie à Ouidah souhaite retourner à ses origines à Méko au Nigéria. Il entame son voyage par Ouidah, tout en faisant un détour par Abomey, Kétou, deux royaumes ayant été impliqués dans la déportation de ses aïeux du Nigéria vers le Bénin. Ce voyage-retour de cet octogénaire ravive la mémoire de l’esclavage et de la traite négrière du point de vue des relations entre « terre d’origine et terre d’exploitation ».

Retour à Méko

Retour à Méko

Retour à Méko

Retour à Méko

Le développement de la traite négrière à Ouidah a conduit à l’installation dans cette ville de diverses familles, maitres ou esclaves impliquées dans ce phénomène. Il émerge de cet héritage de grandes histoires mettant en scène des initiatives de recherche par les descendants …

Retour à Méko

Retour à Méko